Retraite des dirigeants de PME : quel régime de faveur ?

15 juin 2017

Les plus-values réalisées par les dirigeants de PME qui cèdent leur société à l’occasion de leur départ à la retraite sont, sous certaines conditions, réduites d’un abattement fixe de 500.000 euros et bénéficient pour le surplus éventuel, d’un abattement dit « renforcé » qui peut aller jusqu’à 85%.

Les dirigeants doivent notamment faire valoir leurs droits à la retraite dans les deux années suivant ou précédant la cession de leurs titres.

Or, dans ses commentaires sur ce régime fiscal particulièrement intéressant, l’administration énonce qu’il  ne s’applique qu’aux cessions réalisées du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2017 et pour l’instant, dans le cadre électoral de 2017, aucun engagement n’a été pris dans le sens d’une prorogation de ce dispositif.

Les dirigeants éligibles pourraient donc avoir intérêt à anticiper la cession de leurs titres !